Laboratoires de thÉorie et d'histoire LTH1 - LTH2


Axes de la recherche au LTH1

Les processus non-compositionnels

Mots-clés: théorie; conception; composition architecturale.

 

Pourquoi les procédures de composition se sont-elles épuisées jusqu’à devenir très souvent académiques? Comment la conception d’un projet peut-elle posséder d’autres ressorts? Lesquels? Toutes ces interrogations nous mettent de plain-pied avec notre contemporanéité. Et les frontières deviennent perméables entre histoire, théorie et critique.


L’objectif est donc de croiser des domaines particuliers, dont les frontières, elles aussi, ont tendance à se déplacer ou s’abolir, notamment celui des arts plastiques et celui de l’architecture: les questions relatives à la mise en forme, si elles répondent à chaque fois à des conditions spécifiques, n’en ont pas moins certains paramètres communs qu’il s’agit de mettre en évidence.

Plusieurs directions d’approfondissement ont été empruntées depuis deux ans, qui ont permis de déterminer des nouveaux critères de compréhension et d’évaluation des théories architecturales.

- La première direction concerne un nouveau regard porté sur les œuvres tardives de Le Corbusier. Elle nous a menés à poser l’hypothèse d’une opposition entre “composition” et “assemblage”, c’est-à-dire entre deux processus de conception de l’architecture expérimentés sinon simultanément, du moins presque successivement par l’architecte.

- La deuxième direction concerne l’étude de conceptions architecturales entendues comme “agencements”. Cette étude est principalement illustrée par l’analyse de projets contemporains, projets qui, délibérément, situent leurs objectifs dans un dépassement des procédures traditionnelles de composition architecturale.

- La troisième direction concerne enfin les conceptions qui appréhendent le bâtiment comme un tout insécable. Elles ne procèdent pas à une composition par parties distinctes, mais bien au contraire elles prennent une forme unitaire initiale et la soumettent à diverses opérations. Ces conceptions peuvent être aujourd’hui illustrées par de nombreux projets contemporains, notamment ceux de Herzog & de Meuron et ceux de Rem Koolhaas.

Domaines d'activité des LTH

  • Composition architecturale
    Théorie de l'architecture
  • Histoire de l'architecture
  • Théorie architecturale et urbaine
  • Typologie d'édifices publics
  • Compréhension de la conception et de la construction de l'objet architectural

Contacts

Laboratoire de théorie et d'histoire 1 - LTH1

BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur
: Jacques Lucan
Secrétariat :
Pascale Luck - Tél. 021 693 93 43


Laboratoire de théorie et d'histoire 2 - LTH2
BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur : Bruno Marchand
Secrétariat :
Catherine Gonin
- Tél. 021 693 32 13