Laboratoires de thÉorie et d'histoire LTH1 - LTH2


European Research Council

Les surfaces de ciment et de bÉton armÉ. Une histoire des coffrages et du traitement des surfaces

LTH3 - Roberto Gargiani, professeur

ERC European research council

Programme « Ideas » 2008
ERC Advanced Grant No. 230394 – FMWK 1870-2008

 

Les surfaces de ciment et de béton armé. Une histoire des coffrages et du traitement des surfaces

Depuis le XIXe siècle, le béton armé, sous ses diverses formes, du dosage des agrégats et du calcul statique à l’invention de figures structurelles toujours plus complexes, a généré une littérature spécialisée extrêmement abondante partout dans le monde et plus particulièrement en Europe et aux Etats-Unis. Cependant, dans aucun des nombreux manuels et essais consacrés au béton armé il n’a été tenté de dresser un premier bilan de l’évolution des coffrages, qui est pourtant l’un des éléments fondamentaux dans la fabrication du béton.
La recherche intitulée The surfaces of cement and reinforced concrete. A history of the formwork and processing of the surface, financée par le European Research Council depuis 2009, entend combler cette lacune en retraçant l’évolution des techniques de mise en œuvre du ciment et du béton à partir des premières expériences menées à l’époque romaine jusqu’aux productions les plus récentes.
Le projet de recherche se propose de reconstruire les diverses manières de traiter les surfaces après décoffrage afin d’obtenir des effets particuliers de poli ou de rustique, et toutes les déclinaisons intermédiaires possibles.
L’objectif de cette recherche est aussi d’offrir une documentation la plus étendue et la plus complète possible sur l’ensemble de la littérature et des exemples les plus significatifs de la production architecturale internationale en termes de coffrages et de surfaces du béton dans le vaste arc temporel considéré.
Etablir un bilan des types de constructions et de traitements des surfaces, et analyser dans cette optique aussi les plus importantes architectures du XXe siècle, de celles de Le Corbusier à celles de Louis I. Kahn, ne peuvent qu’être d’une extrême utilité aussi bien pour l’historiographie de l’architecture, qui disposera ainsi d’un instrument scientifique pour évaluer les œuvres sous l’angle des rapports entre forme et matière, que pour la construction contemporaine, pour qui les problématiques techniques artistiques du traitement du béton apparent restent encore fondamentales.
Les résultats de la recherche feront l’objet de plusieurs essais sous forme de livres avec une abondante documentation iconographique (des dessins de projets aux photographies de chantier).

Premier essai ERC: Le “béton brut” de Le Corbusier
La première phase de la recherche ERC sur le béton armé et sur les coffrages a donné naissance à un essai, en cours de publication, intitulé Le Corbusier, ineffable space and béton brut, 1945-65. Cet essai est basé sur une recherche d’archives exhaustive, qui a mené à la découverte de documents souvent négligés, tels que les devis, les cahiers des charges et la correspondance avec les entreprises engagées pour la construction des diverses œuvres – autant de documents qui se sont avérés être une source d’information extrêmement précieuse sur les principes esthétiques de Le Corbusier durant le second après-guerre et sur sa manière de définir la qualité artistique finale des œuvres directement sur le chantier. L’essai démontre le rôle des matériaux, des techniques et de la construction dans l’architecture de Le Corbusier, et surtout du béton apparent, le « béton brut », qui a caractérisé la majeure partie de ses derniers chefs-d’œuvre.
Le béton brut est analysé dans tous ses aspects : de sa fabrication par un choix rigoureux des composants du béton jusqu’à la forme et à la disposition des coffrages afin d’obtenir des textures d’empreinte recherchées, au traitement des surfaces au moyen de types spéciaux de couleur. Les questions de la vision artistique et de la psychophysiologie de la perception y sont discutées parallèlement aux problèmes techniques et aux matériaux utilisés dans les diverses œuvres.

Domaines d'activité des LTH

  • Composition architecturale
    Théorie de l'architecture
  • Histoire de l'architecture
  • Théorie architecturale et urbaine
  • Typologie d'édifices publics
  • Compréhension de la conception et de la construction de l'objet architectural

Contacts

Laboratoire de théorie et d'histoire 1 - LTH1

BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur
: Jacques Lucan
Secrétariat :
Pascale Luck - Tél. 021 693 93 43


Laboratoire de théorie et d'histoire 2 - LTH2
BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur : Bruno Marchand
Secrétariat :
Catherine Gonin
- Tél. 021 693 32 13