Laboratoires de thÉorie et d'histoire LTH1 - LTH2


Axes de recherche du LTH2

L’architecture du territoire, infrastructures et ouvrages d’art

Mots-clés: théorie et histoire; architecture du territoire, ingénierie et paysage.

Dès la fin des années 1940 s’impose la nécessité de planifier et de coordonner l’implantation des activités humaines dans le territoire. Les architectes et les ingénieurs prennent ainsi conscience de la difficulté de cerner les incidences de la croissance économique et démographique sur la configuration du territoire et du besoin d’apprécier les impacts de ces changements dans leur propre discipline. Parmi les conséquences de cette nouvelle situation, on peut citer l’avènement de groupes d’architectes préoccupés par des questions d’urbanisme et de gestion territoriale et, chez les ingénieurs, la prise en compte de paramètres essentiels, comme le paysage, dans la conception d’ouvrages d’art. Afficher le détail >>

La problématique du logement

Mots-clés: théorie; conception des espaces domestiques; expression architecturale; modes de vie

Dans le contexte romand des années 1950, comme l’affirme Jean-Marc Lamunière, la pratique professionnelle «n’offrait qu’une tentative: celle de retenir, d’appliquer et de prolonger les expériences des maîtres qui me précédaient et dont je ne faisais, en quelque sorte, que porter témoignage, même si de manière audacieuse, voire téméraire, tout au moins sur le plan suisse» (J.-M. Lamunière, «Mon rapport à l’art», non publié, 1994). Il s’agit en effet, par le biais de la référence aux maîtres, de légitimer une modernité pas forcément acquise d’avance face aux résistances culturelles et aux habitudes conservatrices de la commande, notamment dans le cadre de conditions culturelles locales plutôt étriquées. La problématique du logement est à inscrire dans ce cadre référentiel qui, tout en donnant l’apparence de rassembler les architectes autour d’un même idéal, provoque en réalité leur division. Le débat est vite idéologique et concerne le choix des modèles, organiques – en référence à F. L. Wright – ou alors rationnels – Mies et Le Corbusier. Afficher le détail>>

La théorie architecturale et urbaine dans la deuxième moitié du XXe siècle

Un cas particulier: la Suisse romande

Bruno Marchand, professeur

Le contexte de la deuxième moitié du XXe siècle en Suisse romande se caractérise par une complexité propre aux changements de cette période de forte croissance économique: l’apparition d’un contrôle étatique dans l’aménagement du territoire et l’urbanisme, l’expansion et la rationalisation du marché immobilier, le transfert des compétences des architectes à des équipes composées aussi d’ingénieurs et de promoteurs, la dépendance aux normes de production des entreprises de préfabrication, enfin la création d’ensembles et de cités-satellites dans la périphérie des villes, en réponse à la crise du logement découlant de l’accroissement démographique et de la diminution de la taille des ménages. Afficher le détail>>

Domaines d'activité des LTH

  • Composition architecturale
    Théorie de l'architecture
  • Histoire de l'architecture
  • Théorie architecturale et urbaine
  • Typologie d'édifices publics
  • Compréhension de la conception et de la construction de l'objet architectural

Contacts

Laboratoire de théorie et d'histoire 1 - LTH1

BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur
: Jacques Lucan
Secrétariat :
Pascale Luck - Tél. 021 693 93 43


Laboratoire de théorie et d'histoire 2 - LTH2
BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur : Bruno Marchand
Secrétariat :
Catherine Gonin
- Tél. 021 693 32 13