Laboratoires de thÉorie et d'histoire LTH1 - LTH2


Expositions

 

FRANCOIS MAURICE, ARCHITECTE



Une exposition présentée à la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia) à Genève, réalisée par le Laboratoire de Théorie et d’Histoire 2 de L’EPFL, sous la direction de Bruno Marchand

Le commissariat de l’exposition a été assumé par Bruno Marchand, avec Marielle Savoyat et Jean-Claude-Girard, en collaboration avec Albena Basset pour la réalisation. Le livre accompagnant cette rétrospective a été conçu par Bruno Marchand, avec Marielle Savoyat : Bruno Marchand, François Maurice, architecte, Infolio, Gollion, 2009.

 

17 - 28 mai 2010 Genève, Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture.

>>Détail

Jean-Marc Lamuniere, architecte
THEORIE ET PRATIQUE DE 1950 A NOS JOURS

 

Une exposition réalisée par Archizoom et le Laboratoire de Théorie et d’Histoire 2 de L’EPFL sous la direction de Bruno Marchand avec le soutien du fonds culturel Interassar créé en 2003 par l'Interassar-intergroupe des associations d'architectes de Genève, SIA, FAS, AGA

19.03 / 22.04.2009 Institut für Geschichte und Theorie der Architektur, ETH, ZH
6.11 / 5.12.2008 à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
10.11 / 21.11.2008 à l'Ecole d'Ingénieurs de Genève

Par le biais de documents originaux, l’exposition permettra aux visiteurs de suivre le parcours et l’évolution d’un architecte qui a profondément marqué le paysage architectural et urbanistique suisse des années 1950 à nos jours.

>>Détail

Archizoom Associati 1966-1974,
de la vague pop à la surface neutre

(EPFL. 20 septembre au 30 novembre 2007)

 

Commissaire : Roberto Gargiani, architecte, professeur à L’EPF Lausanne et directeur du Laboratoire de Théorie et d’Histoire 3.

L'exposition représente le premier bilan critique complet de l'une des expériences cruciales de ce que l'on a appelé « architecture radicale » : celle du groupe fondé en 1966, les Archizoom, qui a produit une riche série de projets de design, d'architecture et de visions urbaines à l'échelle territoriale qui ont constitué des sources d'inspiration pour les générations à venir.

>>Détail

Pantin, Montrouge, Boulogne-Billancourt, Meudon-la-Forêt
Fernand Pouillon, architecte

(EPFL, 03.12.2003 au 21.01.2004)

 

Pendant longtemps, le nom de Fernand Pouillon a été connu du public parce quil était attaché à un scandale qui éclata en 1961 avec la faillite frauduleuse du Comptoir National du Logement.

Jacques Lucan a été le commissaire de l’exposition qui s’est tenue au Pavillon de l’Arsenal à Paris à partir du 1er avril 2003, consacrée aux réalisations de Fernand Pouillon dans la région parisienne.

Il est également l’auteur du livre, édité à cette occasion, concernant ces opérations parmi lesquelles nous citerons les ensembles de logements de Pantin, Montrouge, Boulogne-Billancourt et Meudon-la-Forêt. >>Détail

Matière d'art. Architecture contemporaine en Suisse

(EPFL, 05.12.2001 au 25.01.2002)

 

L'exposition propose une « coupe » dans le passé le plus récent de l'architecture suisse, sa partie centrale étant en effet consacrée à la présentation de quinze bâtiments achevés de construire entre 1997 et 2000.

Cette « coupe » n'a pas pour objectif d'être représentative de toute l'architecture suisse contemporaine. Faire une exposition nécessite des choix si l'on veut proposer, non pas une lecture documentaire à visée exhaustive, mais une lecture qui suppose des partis-pris quant à ce que l'on estime être au vif de la production architecturale contemporaine.

 

Extrait de la conversation entre Jacques Lucan et Martin Steinmann, publiée dans le livre Matière d'art - Architecture contemporaine en Suisse, par Jacques Lucan et Bruno Marchand. env. 208 pages, env. 75 reproductions couleur et 160 noir et blanc, 70 dessins, 21 x 27 cm, anglais/français aux éditions Birkhäuser, Bâle


J.L. - Sans conclure, essayons de voir les implications qu'emportent les caractéristiques de l'architecture suisse contemporaine (...). Si les bâtiments que nous présentons (...) sont différents les uns des autres, ils recherchent cependant, pour la plupart, une présence d'une grande intensité, une présence physique dans laquelle matérialité et intégrité sont des caractéristiques essentielles.

Cette présence physique intense correspond à l'exigence de retrouver des sensations élémentaires et quasi phénoménologiques - nous en avons longuement parlé - , pour réactiver nos capacités de regarder et ouvrir de nouveaux terrains à notre sensibilité et à notre imagination. >>Détail

Construire des logements. L'habitat collectif
suisse dans le second après-guerre

(EPFL, 25.10.2000 au 29.11.2000)

 

On a longtemps considéré que la production de logements collectifs dans le second après-guerre en Suisse était uniforme, répétitive et normative. induite par la généralisation du système d'aide au logement social et par l'application des méthodes de construction industrielles seules capables, à l'époque, de répondre aux besoins du plus grand nombre.

Cette perception d'une conception dominante concentrée sur une série réduite de plans de logements établis en fonction de la composition d'une famille traditionnelle et des modes de vie standard, demeure certes légitime mais elle peut néanmoins être nuancée par la prise en compte d'une série d'expériences dont les efforts d'innovation et les perspectives dévolution sont remarquables. Conçues à partir de la fin des années 40. >>Détail

Domaines d'activité des LTH

  • Composition architecturale
    Théorie de l'architecture
  • Histoire de l'architecture
  • Théorie architecturale et urbaine
  • Typologie d'édifices publics
  • Compréhension de la conception et de la construction de l'objet architectural

Contacts

Laboratoire de théorie et d'histoire 1 - LTH1

BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur
: Jacques Lucan
Secrétariat :
Pascale Luck - Tél. 021 693 93 43


Laboratoire de théorie et d'histoire 2 - LTH2
BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur : Bruno Marchand
Secrétariat :
Catherine Gonin
- Tél. 021 693 32 13