Laboratoires de thÉorie et d'histoire LTH1 - LTH2


Expositions

 

Jean-Marc Lamuniere, architecte
THEORIE ET PRATIQUE DE 1950 A NOS JOURS

Du 6 novembre au 5 décembre 2008 à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne
Du 10 au 21 novembre 2008 à la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (hepia) à Genève
Du 19 mars au 22 avril 2009 à l’Institut für Geschichte und Theorie der Architektur, ETH, Zurich

Une exposition réalisée par Archizoom et le Laboratoire de Théorie et d’Histoire 2 de L’EPFL sous la direction de Bruno Marchand avec le soutien du fonds culturel Interassar créé en 2003 par l'Interassar-intergroupe des associations d'architectes de Genève, SIA, FAS, AGA.

Le commissariat de l’exposition a été assumé par Bruno Marchand, avec Jean-Claude-Girard et Marielle Savoyat, en collaboration avec Cyril Veillon. Le livre accompagnant cette rétrospective a été conçu par Bruno Marchand, avec Marielle Savoyat : Bruno Marchand [et al.], Jean-Marc Lamunière : regards sur son œuvre, Infolio, Gollion, 2007.

 

Né à Rome en 1925, Jean-Marc Lamunière fait des études classiques à Genève, puis apprend l'architecture à l'Université de Florence. En 1953, il ouvre son bureau à Genève et construit dès lors, avec ses associés et collaborateurs, plusieurs œuvres marquantes, dont le siège des Imprimeries Réunies à Lausanne, les Tours de Lancy et la Serre du jardin Botanique de Genève.

Architecte et urbaniste, il participe aux mouvements successifs de l'architecture rationnelle, son oeuvre personnelle étant imprégnée de classicisme, comme l’affirme l’architecte Max Bill. Parallèlement à sa pratique, Jean-Marc Lamunière enseigne le projet d'architecture et d'urbanisme à l'Université de Genève, puis successivement aux Ecoles polytechniques de Zurich et de Lausanne. Dès 1967, il est invité périodiquement à l'Université de Pennsylvanie à Philadelphie.

L’exposition trace une rétrospective de son oeuvre à travers des documents graphiques, photographiques et des maquettes. Elle est conçue comme une trame urbaine régulière, inspirée des villes américaines que Jean-Marc Lamunière affectionne tout particulièrement. La neutralité de la trame est ponctuée par des « blocks » éclairés qui non seulement dénotent une réalisation majeure ou paradigmatique mais témoignent aussi de certains moments charnières de la carrière de l’architecte – comme son apprentissage de la construction avec Auguste Perret, son voyage initiatique aux Etats-Unis ou encore sa rencontre avec Louis Kahn – qui ont infléchi sa pensée architecturale et urbanistique.

L’accent est mis d’une part sur des originaux, pour la plupart inédits, qui témoignent de la production quotidienne et collective du bureau et, d’autre part, sur une production artistique imaginaire et personnelle, constituée notamment de dessins, de gravures, de bronzes et de céramiques.

Domaines d'activité des LTH

  • Composition architecturale
    Théorie de l'architecture
  • Histoire de l'architecture
  • Théorie architecturale et urbaine
  • Typologie d'édifices publics
  • Compréhension de la conception et de la construction de l'objet architectural

Contacts

Laboratoire de théorie et d'histoire 1 - LTH1

BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur
: Jacques Lucan
Secrétariat :
Pascale Luck - Tél. 021 693 93 43


Laboratoire de théorie et d'histoire 2 - LTH2
BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur : Bruno Marchand
Secrétariat :
Catherine Gonin
- Tél. 021 693 32 13