Laboratoires de thÉorie et d'histoire LTH1 - LTH2


Colloques

 

«Actualité de la critique architecturale»

Journées polyarchitecture , 20 et 21 novembre 2003

 
Au sein d’une école d’architecture, l’activité critique est omniprésente. Tout projet conçu par un étudiant est notamment soumis à la critique et à l’évaluation. L’actualité de l’architecture nous livre des projets ou de nouveaux bâtiments, par exemple par voie de publication dans les revues d’architecture ou à l’occasion d’exposition ; ces projets et ces bâtiments font l’objet d’analyses, de critiques et de jugements.

Comment s’exerce la critique ? Selon quels critères ? Dans quelle perspective ? Dans le cadre de quelle problématique ? Par rapport à quel horizon ?

Entre critique et projet, les échanges sont constants. La critique construit un discours permanent sur l’architecture, elle cherche à comprendre les ressorts d’un projet, offrant une intelligibilité au processus de conception architecturale.La critique a donc toujours affaire à la théorie, que cette dernière soit explicite et énoncée ou qu’elle soit implicite et appartienne à « l’esprit du temps ».

Se préoccuper de « l’actualité de la critique architecturale », c’est donc se poser la question de savoir quels en sont aujourd’hui les objets et les buts, par rapport à une écriture de l’histoire qui n’est jamais figée, et par rapport à une énoncé théorique qui regarde le présent.

La publication par le Laboratoire de théorie et d’histoire de l’architecture d’un important recueil de textes de Martin Steinmann, Forme forte, est l’occasion d’organiser un colloque qui aborde ces questions et fait se rencontrer des architectes, des critiques et des historiens venus d’horizons différents.

Ce colloque se veut un moment de confrontation et de conjonction entre des manières de concevoir l’architecture, sa théorie et son histoire, manières qui font notamment intervenir des paramètres liés à des traditions ou des mondes culturels différents.

En dernière instance, il s’agit encore de chercher à comprendre ce qu’il en est du « nouveau », comment le décrypter, dans un contexte où le mot lui-même semble bien souvent galvaudé.


CONFERENCE
Jeudi 20 novembre

Martin Steinmann, professeur à l’Ecole d’Architecture, ENAC-EPFL
Stimmung. Les bases affectives de la connaissance.


COLLOQUE
Vendredi 21 novembre

Bruno Marchand, professeur, Laboratoire de théorie et d’histoire, ENAC-EPFL
Un regard en cache un autre. La réception critique de la Faculté des ingénieurs de Leicester de James Stirling & James Gowan.

Jacques Lucan, professeur, Laboratoire de théorie et d’histoire, ENAC-EPFL
Critique et nécessité d’hypothèses théoriques.

Roberto Gargiani, professeur invité, Laboratoire de théorie et d’histoire, ENAC-EPFL
Berlage et la « Waandarchitektuur ».

Joseph Abram, professeur à l’Ecole d’Architecture de Nancy
Intériorités / L’espace entre les objets.

Hans Frei, professeur à l’Université de Kassel
Conception – Perception – Reception. You get more than you see. Un-modest Notes on Architecture.

Bruno Reichlin, professeur à l’Institut d’Architecture de l’Université de Genève
Architecture et intertextualité.

Domaines d'activité des LTH

  • Composition architecturale
    Théorie de l'architecture
  • Histoire de l'architecture
  • Théorie architecturale et urbaine
  • Typologie d'édifices publics
  • Compréhension de la conception et de la construction de l'objet architectural

Contacts

Laboratoire de théorie et d'histoire 1 - LTH1

BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur
: Jacques Lucan
Secrétariat :
Pascale Luck - Tél. 021 693 93 43


Laboratoire de théorie et d'histoire 2 - LTH2
BP 4145 (Bâtiment BP)
Station 16
CH-1005 Lausanne

Professeur : Bruno Marchand
Secrétariat :
Catherine Gonin
- Tél. 021 693 32 13